MaPrimeRenov’ : Modification des conditions d’éligibilités.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Depuis le 1er Janvier 2022, les propriétaires qui entreprennent des travaux de rénovation énergétique peuvent profiter de MaPrimeRénov’ uniquement si leur domicile à plus de 15ans.

Depuis ce Samedi 1er Janvier 2022, le dispositif d’aide mis en place par l’Etat, Ma Prime Renov’, à fait évoluer ses conditions d’éligibilités !

En effet, les propriétaires, les propriétaires bailleurs ainsi que  les copropriétés, ne pourront désormais bénéficier de Ma Prime Renov uniquement si leur logement à plus de 15 ans.

Exception : Si vous remplacez une chaudière au fioul, vous pourrez bénéficier de la prime si votre logement a plus de 2 ans et si  une demande de dépose de votre cuve à fioul à été faite.

La seconde nouveauté est que pour percevoir l’aide, le propriétaire doit obligatoirement s’engager à occuper, au moins 8 mois par an, le logement à titre de résidence principale dans un délai d’un an à compter de la demande de solde.

Une petite souplesse est enfin accordée, concernant le délai d’achèvement des travaux. Ceux-ci devront désormais être terminés en 2 ans maximum, contre 1 an jusqu’ici.

Les ménages modestes qui feront une demande d’avance de frais pour régler l’acompte des travaux auront quant à eux 1 an pour achever leur chantier, contre 6 mois jusqu’alors.

Pour le reste, les barèmes de MaPrimeRénov’ restent inchangés, hormis une légère augmentation du forfait accordé pour l’installation de foyers fermés et d’inserts à bois. 

Récap : Barème de la prime rénov

Une aide accessible à tous !

Quatre catégories ont alors été créées en fonction du niveau de revenus : Bleu, Jaune, Violet et Rose.

Pour savoir à quel groupe vous appartenez, il vous suffit de vous reporter à votre revenu fiscal de référence (visible sur votre dernier avis d’imposition) et de le comparer aux barèmes ci-dessous.

Exemple : pour un foyer de 2 personnes, dans le Nord de France, pour être dans la catégorie Jaune, votre revenu fiscal de référence doit être compris entre 21 760 € et 27 896€.

De combien pouvez-vous bénéficier ?

Suivant votre niveau de revenu et votre situation géographique, l’aide dont vous aurez le droit sera différente. 

Elle varie entre 90% du devis pour les plus modestes puis 75%, 60% et 40% pour les plus aisés. Le montant de la prime dépend du niveau de revenus et sera plus élevé pour les foyers modestes que pour les foyers aisés.

Cette prime est cumulable avec les Certificats d’économie d’énergie (CEE) distribuées par les fournisseurs d’énergie lorsque vous réalisez des travaux d’économie d’énergie.

Quel montant pour mon profil ?

Les profils "Bleus"

Le profil bleu regroupe les propriétaires aux revenus les plus modestes.

Si l’on prend l’exemple d’une foyer de deux personnes, les profils “bleu” correspondent aux ménages dont les ressources ne dépassent pas 21.760 euros annuels hors Ile-de-France et 30.225 euros en Ile-de-France.

*Le montant des CEE est uniquement indicatif, il peut varier en fonction du fournisseur choisi pour cette aide (Auchan, EDF, Leclerc ..)

À savoir : l’aide MaPrimeRénov’ + CEE sera toutefois retravaillée pour ne dépasser 90% du montant du total des travaux.

Les profils "Jaunes"

Les profils “jaune” disposent de niveaux de revenus légèrement supérieurs aux très modestes.

Pour une famille de deux personnes dans le Nord de France, les profils “jaune” correspondent ainsi aux ménages dont les ressources sont comprises entre 21 760 € et 27 896 € annuels.

*Le montant des CEE est uniquement indicatif, il peut varier en fonction du fournisseur choisi pour cette aide (Auchan, EDF, Leclerc ..)

À savoir :  l’aide MaPrimeRénov’ + CEE sera là encore écrêtée pour ne dépasser 75% du montant du total des travaux.

Mais ces primes sont là aussi cumulables avec les aides locales pour améliorer votre reste à charges.

Les profils "Violets"

Pour une famille de quatre personnes, les profils “violet” correspondent aux ménages dont les ressources ne dépassent pas 60.336 euros annuels hors Ile-de-France et 79.041 euros en Ile-de-France.

*Le montant des CEE est uniquement indicatif, il peut varier en fonction du fournisseur choisi pour cette aide (Auchan, EDF, Leclerc ..)

À savoir : Les montants seront retravaillés pour ne pas dépasser 60% du coût des travaux.

Les profils "Roses"

Cette dernière catégorie regroupe les ménages les plus aisés. 

Pour ces niveaux de revenus, l’éligibilité à MaPrimeRénov’ demeure limitée à quelques tâches bien précises. 

*Le montant des CEE est uniquement indicatif, il peut varier en fonction du fournisseur choisi pour cette aide (Auchan, EDF, Leclerc ..)

À savoir : L’aide MaPrimeRénov’ + CEE sera toutefois revalorisée pour ne pas dépasser 40% du montant du total des travaux.

Mais ces primes sont là encore cumulables avec les aides locales pour améliorer votre reste à charges

Quelles aides pour les copropriété ?

Pour faciliter l’accès à la prime, le gouvernement a simplifié sa distribution au sein des copropriétés. Désormais, ce ne sera plus à chaque copropriétaire d’en faire la demande, mais au syndic, gestionnaire de l’immeuble pour le compte de l’ensemble de l’immeuble.

Pour être éligibles à MaPrimeRénov’, les travaux sur les parties communes doivent garantir une amélioration significative du confort et de la performance énergétique de la copropriété (35 % minimum de gain énergétique après travaux). En outre, votre copropriété doit être composée d’au moins 75% de lots d’habitation principale.

SOURCES : INTERNAUTE / CAPITAL / RTL 

ENR DISTRIBUTION

Distributeur d’appareils de chauffages aux bois et au granulés de bois pour les professionnels sur les Hauts-de-France et l’Ile-de-France.

Venez nous découvrir : 

DENIERES ACTUALITES